Home /  Conseils Pneus /  Guide pneus auto / 5 astuces pour réviser soi même sa voiture

5 astuces pour réviser soi même sa voiture

Bien souvent, départ en vacances rime avec voyage, si vous prenez la route, signifie vérification et préparation de son véhicule. Chez 1001pneus, on se préoccupe de votre sécurité et des vérifications

Bien souvent, départ en vacances rime avec voyage, si vous prenez la route, signifie vérification et préparation de son véhicule. Chez 1001pneus, on se préoccupe de votre sécurité et des vérifications de base sont indispensables avant de prendre la route! On a tenté d’être simple et efficace 😉 C’est pourquoi, nous avons synthétisé en 5 principales astuces les révisions à checker impérativement avant le grand départ ! Les opérations d’entretien peuvent être nombreuses mais concernent principalement le moteur, l’électricité, la sécurité et les vitres.

 

Astuce n°1 : Vérifier soi même son moteur 

 

Pas de panique ! Je vous vois déjà faire des cris, des sauts et hurler qu’il y a beaucoup trop de tuyaux, fils, boutons sous ce capot ! On reprend depuis le début, on suit les instructions et promis vous pourrez crâner auprès de vos copines parce que vous saurez vérifier votre moteur toute seule comme une grande. (Avouons qu’on préfère laisser cette tâche à « l’homme » :))

 

L’HUILE DE MOTEUR 

Bon alors commençons par le commencement ! Qui dit vérification du moteur dit vérification des niveaux. Oui parce que si vous ne le saviez pas encore, un moteur est fait de différents fluides. D’ailleurs quand certains voyants rouges s’allument sur votre tableau de bord, parait-il qu’il est presque trop tard… Oups !

Contrôle du niveau d'huile moteur

Pour éviter la crise de nerfs de votre mec, pensez à l’HUILE MOTEUR, imaginez qu’elle soit pour votre auto un peu comme votre crème hydratante, elle vous rend plus douce et améliore le vieillissement prématuré de la peau  ! Pour votre moteur c’est pareil, il est fait de nombreuses pièces métalliques, il faut donc lubrifier les zones sensibles pour éviter le grippage et l’usure prématurée 😉

Comment vérifier son niveau d’huile moteur ? Trop facile !

Matériel : Un chiffon

Mettez votre véhicule sur un terrain plat, moteur éteint surtout. Prenez votre chiffon, tirez la jauge d’huile qui se trouve le plus souvent à l’avant du moteur et nettoyez-la avec un chiffon. Replongez la jauge et vérifiez le niveau à l’aide des indicateurs au bout de la tige. Pour vous repérer, vous avez des indicateurs minimum et maximum sur votre jauge. Repérez-vous au niveau requis indiqué par le constructeur de votre véhicule car tous les véhicules ne se valent pas.

 

LE LIQUIDE DE REFROIDISSEMENT 

Qu’est que c’est ?  C’est un fluide qui permet de maintenir le moteur à température idéale de fonctionnement. Sans ce liquide, votre moteur surchaufferait beaucoup trop vite.

Pour vérifier son niveau, il vous suffit de vérifier les graduations sur le vase d’expansion. Le plus souvent il se trouve sous le coin gauche du capot. Si vous estimez que celui ci est trop bas, vous n’avez cas faire l’appoint. ATTENTION !!! Pour cela attendez que votre moteur soit refroidit soit + de 2H après l’arrêt de votre véhicule. Il est important d’utiliser du liquide de refroidissement puisqu’il ne gèle pas sous 0 degré contrairement à l’eau.

 

LE LIQUIDE DE FREIN

Petit détail qui vous rendra plus vigilant sur le liquide de frein. Sans ce liquide, vos freins ne fonctionneraient pas ! Ça vaut donc le coup de s’y attarder 😉

Pour vérifier son niveau, vous devez veiller aux graduations sur le réservoir cylindrique, souvent situé sur le côté supérieur droit sous le capot.

La totalité des éléments d’une voiture jouent un rôle important pour votre sécurité et pour le bon fonctionnement de votre véhicule jusqu’à destination. L’examen complet de votre voiture débute par la vérification des niveaux.

Commencez par contrôler les freins : le liquide de frein et l’usure des différents composants du système de freinage. Voyez aussi le niveau d’huile moteur, du liquide de refroidissement et du lave-glace. Examinez également la tension des courroies et le ventilateur.

Si le liquide se trouve entre le minimum et le maximum : Everything it’s ok !

Si le liquide est trop proche du minimum = usure avancée des plaquettes de frein = Aller voir un professionnel

Si liquide en-dessous du niveau minimum = fuite quelque part = Consulter rapidement un spécialiste !

NB : Le liquide de frein est à changer par un garagiste tous les 3 ans ou tous les 50000 km.

 

 

liquide_de_frein_niveau

 

LE LIQUIDE LAVE-GLACE 

Bon celui-ci normalement tout le monde devrait savoir ce que c’est. Spécificité à respecter : Ne mettez pas d’eau mais le liquide prévu à cet effet qui lui ne gèle pas ! Sans oublier que les buses qui pulvérisent le produit sont fines et peuvent se boucher avec le calcaire que crée l’eau.

 

Petit recap’ visuel 😉

shema verification du moteur

 

Astuce n°2 : Check complet des pneus

 

L’USURE DES PNEUS

Non non non ! Je vous vois d’ici faire le tour de votre voiture en jetant un petit coup d’œil rapide. Aidez-vous de nos conseils pour vérifier l’usure des pneus.

Faites-le avec attention et précision, car un pneu en mauvais état peut vous coûter la vie et celles de vos proches.

Pensez à vous assurer que la bande de roulement n’a pas atteint le témoin d’usure et que les flancs ne présentent aucunes coupures, ni déformations.

Le fait que vous partiez en vacances, peut-être l’occasion de permuter vos pneus avant et arrière afin de les user uniformément.

 

LA PRESSION DES PNEUS

pression des pneusVérifiez la pression des 5 pneus (On oublie pas la roue de secours). Pour cela, prenez en compte la charge totale supportée par le véhicule et les conditions climatiques.

En général, la pression des pneus sur un long trajet, en autoroute, doit être supérieure de 0,2 à 0,3 bars par rapport à la pression pour un trajet urbain. Sur autoroute on roule à une vitesse élevée, s’ajoute à cela, la charge supportée. Le mieux est donc d’opter pour des pneumatiques endurants et robustes.

Les roues doivent aussi offrir une bonne tenue de route pour une meilleure stabilité de votre voiture.

 

LA CREVAISON

Afin d’anticiper d’éventuelles crevaisons, munissez-vous d’un cric, de clés de roue et d’une bombe anti-crevaison. Si ce problème se présente, il est préconisé de ne pas s’arrêter net. Ralentissez progressivement en mettant en marche vos feux de détresse et garez-vous sur une aire de service ou au niveau de la bande d’arrêt d’urgence la plus proche.

 

crevaison

 

Enfilez ensuite votre gilet de sécurité et placez le triangle de signalisation. Veiller à dégager tous les passagers du véhicule pour les mettre dans un endroit sûr jusqu’à la réparation complète, au montage de la roue de secours ou encore en attendant l’arrivée de la dépanneuse.

 

 

Astuce n°3 : Examiner les amortisseurs

 

Jetez aussi un œil sur les amortisseurs tous les ans (ou 20000km) c’est le minimum et peu importe votre style de conduite. Ils agissent sur la stabilité de la voiture et ainsi, sur la sûreté et le confort des occupants.

Si votre véhicule présente les défauts suivants, c’est qu’il est peut-être temps de les changer : suspensions

  • Votre voiture plonge en avant quand vous freinez et la distance vous parait plus longue
  • Vous ressentez plus de vibrations dans votre volant
  • Vous perdez en adhérence dans les virages
  • Vous remarquez que vos pneus s’usent plus rapidement qu’avant
  • Vous ressentez des claquements quand vous êtes sur une chaussée dégradée

 

 

 

Astuce n°4 : L’inspection des feux

 

Les feux pour votre véhicule sont un peu comme vos yeux. Sans phares en pleine route de campagne et c’est le noir totale. L’inspection des différents feux est donc indispensable et de grande importance.

eclairage

 

Vous n’avez jamais rencontré une voiture de nuit avec un seul feux, en pensant tout d’abord à une moto ? Ou sur une route de campagne à 90km/h, vous décidez de tourner à droite, mais votre clignotant ne fonctionne pas. De nuit la voiture qui arrive derrière ne comprendra pas que vous allez vous arrêter pour tourner, et cela peut devenir très vite dangereux.

 

Contrôlez le fonctionnement de vos phares, des feux de stop, des clignotants et des feux de détresse. Et si besoin, changez-les absolument avant de prendre la route.

 

 

Astuce n°5 : La climatisation

 

Si vous souhaitez vérifier la climatisation de votre auto seul, vérifiez le filtre d’habitacle. Il se trouve le plus souvent en bas du pare-brise ou sous la boîte à gaclimaisationnts. Cependant une vérification par un professionnel est à envisager tous les ans pour au moins changer le fluide frigorigène qui peut se perdre en s’évaporant naturellement.

Petite astuce supplémentaire pour préserver votre climatisation : Ouvrez les fenêtres afin d’évacuer la chaleur avant d’activer la clim à fond 😉 Celle-ci n’aime pas les variations de températures trop importantes.

 

J’espère que ces petites astuces vous aideront à faire une première révision vous-même de votre voiture. Mais soyez vigilants car certaines réparations doivent être faites ou vérifier par un professionnel.

ATTENTION : Les révisions ne sont pas à faire qu’au moment de partir en vacances ! Une vérification régulière de chaque élément est la meilleure garantie du fonctionnement optimal de votre véhicule et vous évitera des grosses dépenses souvent imprévues. Retrouvez toutes les informations utiles autour de la révision d’un véhicule avec www.revisersavoiture.com

Juste avant le départ, nettoyez le pare brise, les rétroviseurs et vérifiez vos essuie-glaces ! 

La marque Tohapi propose d’ailleurs, afin de prendre la route en toute sécurité, une check-list des différents contrôles à faire.

 

5 astuces pour réviser soi même sa voiture

Ophélie
PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Si vous aussi, vous êtes déjantés
et passionnés d'Auto/Moto ?

Rejoignez notre communauté Les caoutchoutés !

Merci ! :)

 

Bienvenue parmi Les Caoutchoutés

Si vous aussi, vous êtes déjantés
et passionnés d'Auto/Moto ?

Rejoignez notre communauté Les caoutchoutés !

Merci ! :)

 

Bienvenue parmi Les Caoutchoutés