Home /  Conseils Pneus /  Guide pneus moto / Débrider sa moto : bonne ou mauvaise idée ?

Débrider sa moto : bonne ou mauvaise idée ?

Parce que pour certains moto est synonyme de vitesse ! Prenez le temps de lire ses quelques lignes pour vous rendre compte des risques que vous prenez ! Il faut avant

Parce que pour certains, la moto est synonyme de vitesse ! Prenez le temps de lire ces quelques lignes pour vous rendre compte des risques que vous prenez !

Il faut avant toute chose savoir que débrider un 2 roues est illégal et en plus résilie votre contrat d’assurance. Imaginez, si vous avez un accident les risques et préjudices que vous encourez pour le reste de votre vie.

 

Pourquoi vous ne devez pas débrider votre deux roues ?

Votre système de freinage ne sera plus adapté

Vous vous doutez bien que les constructeurs de deux roues étudient et adaptent leur système de freinage à une vitesse potentielle. Il faut aussi savoir que lorsque vous débridez le moteur sans améliorer les freins, vous augmentez la vitesse de freinage et vous vous exposez à un risque plus important d’accidents.

Vous ne passerez pas inaperçu

Débrider un moteur joue un rôle sur le son qui en sortira. Ce son est facilement reconnaissable par les forces de l’ordre qui ont l’habitude de ce type de bruit. Le problème est que si vous vous faites attraper, cela vous coûtera très cher. Jusqu’à 1500€ d’amende, et plus encore si vous revendez votre véhicule débridé, l’amende pourra atteindre les 7500€ et 6 mois d’emprisonnement.

 

moto road

 

Et votre assurance dans tout ça ?

Le principe lorsque vous assurez votre moto est le même que pour une voiture. L’assureur prend en compte le modèle du moteur car il a accès aux données techniques du fabricant. Autrement dit, il connait les caractéristiques du moteur et vous ne pourrez pas le duper !

 

Les risques que vous encourez en faisant une fausse déclaration :

Discussion between the leader and his associates

Débrider le moteur d’un engin assuré est considéré comme une fausse déclaration ! L’assureur peut donc à tout moment résilier votre contrat d’assurance et vous pourrez avoir une amende. Le problème est que si vous vous retrouvez dans le cas de figure où un assureur vous résilie votre contrat vous aurez très peu de chance de retrouver un nouvel assureur qui vous fera confiance ! Lorsque vous signer un contrat d’assurance, vous déclarez ne procéder à aucun changement propre à augmenter la puissance ou la vitesse du véhicule.

 

 

Et si par malheur vous avez un accident ?

Là pour rester polie, nous dirons que vous êtes dans l’embarras mais en vrai vous serez vraiment dans la *********

Premièrement, si l’assureur se rend compte que votre 2 roues est débridé, il sera en droit de refuser d’indemniser les victimes. Effet boule de neige, l’assureur des victimes leur conseillera fortement de se retourner contre vous !

Et vous finirez probablement devant le juge qui vous imposera une saisie sur votre salaire jusqu’à remboursement des préjudices causés et dans certains cas ça peut durer toute une vie selon la gravité des dommages subis.

 

Dans certains cas, débrider sa moto devient possible !

La législation vous permet de débrider votre moto et de gagner un peu de puissance, seulement cela doit être obligatoirement fait chez un concessionnaire de la marque et celui-ci doit vous remettre un certificat indispensable au changement de votre carte grise. Il faut savoir que si vous changez de puissance, vous changez systématiquement de catégorie.Vous devrez également changer d’immatriculation, même si le numéro de votre plaque ne change pas.

Le changement de plaque à un coût puisque qu’il s’agit d’un nouveau certificat d’immatriculation, si vous ne changez pas votre plaque, vous vous exposez à une amende de 750€ et bien plus si le pilote est impliqué dans un accident.

Le deuxième cas de figure concerne le débridage des motos de  100ch, cela est possible depuis le 1er Janvier 2016 par l’abrogation de la loi imposant cette limitation.

Ce qu’il faut savoir pour que votre moto soit légalement débridée :

  • le même modèle doit avoir été importé en Europe en version non bridée (full Power)
  • Le freinage doit être équipé d’un système ABS

Pour ce type de motos, l’intervention est souvent plus lourde et complexe, ce qui implique un coût plus important pour un passage de catégorie MTT1 à MTT2. Une fois la modification effectuée et après la remise d’un certificat de conformité, le propriétaire n’a plus qu’à modifier l’ex carte grise en suivant la même démarche que pour le passage de MTT1 à MTT2. Les sanctions sont les même si le propriétaire oublie de procéder au changement.

 

Riding scooter together. Beautiful young couple riding scooter together while happy woman keeping arms outstretched and smiling

 

Et pour le contrat d’assurance ?

De 34ch à 100ch, le débridage est conséquent est doit donc être précisé à votre assureur, cela induira une hausse de la prime individuelle. Si vous ne signalez pas votre modification auprès de votre assureur, cela est de l’ordre de la fausse déclaration et vous expose à de lourdes conséquences financières et à la résiliation de votre contrat.

Prenez le temps de bien choisir votre assurance moto, certains profils spécifiques et types de motos sont privilégiés. Les écarts entre MTT1 et MTT2 ou une moto de 100ch et sa déclinaison débridée peuvent se révéler importants pour des garanties similaires.

Ophélie
Analyse des critiques
PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Si vous aussi, vous êtes déjantés
et passionnés d'Auto/Moto ?

Rejoignez notre communauté Les caoutchoutés !

Merci ! :)

 

Bienvenue parmi Les Caoutchoutés

Si vous aussi, vous êtes déjantés
et passionnés d'Auto/Moto ?

Rejoignez notre communauté Les caoutchoutés !

Merci ! :)

 

Bienvenue parmi Les Caoutchoutés